Encélade


Mais que nous caches-tu sous ta robe Encélade,
Sous ce panache d'eau expulsé vers Saturne
Comme un fond de dentelle et comme une accolade
Qui embrassent les traits d'un anneau taciturne.

Depuis ton ventre plein d'éternité du monde,
De tes geysers saillants comme des seins porteurs,
Tu souffles l'oxygène au loin ô loin du monde
Qu'insufflent exactement tes desseins créateurs ?

Mais que nous caches-tu sous ta robe Encélade ...


-------------------------------------------------------------------------
Tweeter ce poème